Blagues

 

Il y aura sur cette page une sélection de quelques  blagues à chaque mise à jour.Je cherche des blagues qui sortent  des « Totos et le maitre »  et autres compilations trouvées sur Internet..Il y a un cadeau surprise pour une bonne et nouvelle blague validéeLes blagues du moment.
-J’en ai marre, je veux plus aller au collège.
-Et pourquoi donc?                                                                                                                                  -Les profs me détestent, les surveillants me méprisent, les élèves m’insultent. Personne m’aime, je veux plus retourner au collège.
-Mais enfin, mon chéri, tu as cinquante quatre ans et puis c’est toi le chef d’établissement.

 

-Le président George W Bush, désirant améliorer sa cote de popularité auprès des jeunes,se rend dans une école et expose les objectifs de son gouvernement.Ensuite il demande aux enfants de lui poser des questions…

Le petit Bob prend alors la parole:

- M’sieur l’président, j’ai trois questions:

> 1. Comment avez-vous réussi à gagner les élections, alors que vous avez perdu au décompte des urnes?

> 2. Pourquoi insistez-vous autant à vouloir attaquer l’Irak?

> 3. Ne croyez-vous pas que la bombe d’Hiroshima fut la plus grande attaque terroriste de l’histoire?

A ce moment même, sonne  la récréation, et tous les élèves sortent de la salle.

Au retour de la pause, Bush invite une fois de plus les enfants à lui poser des questions et le petit Joey lui dit alors: – M’sieur l’président j’ai 5 questions:

  1. Comment avez-vous réussi à gagner les élections, alors que vous avez perdu au décompte des urnes?
  2. Pourquoi insistez-vous autant à vouloir attaquer l’Irak?
  3. Ne croyez-vous pas que la bombe d’Hiroshima est la plus grande attaque terroriste de l’histoire?
  4. Pourquoi la récré  a-t-elle sonné  20 minutes plus tôt?
  5. Où est passé bob ?

Variante actualisée

-Le président Donald Trump, désirant améliorer sa popularité auprès des jeunes, se rend dans une école et expose les objectifs de son gouvernement. Ensuite il demande aux enfants de lui poser des questions…

Le petit Bob prend alors la parole:

– M’sieur l’président, j’ai trois questions:

  1. Trouvez vous normal d’avoir gagner les élections, alors que vous avez moins de voix  que votre adversaire?
  2. Pourquoi insistez-vous autant à vouloir cacher vos liens avec la Russie?
  3. Ne croyez-vous pas que la bombe d’Hiroshima fut la plus grande attaque terroriste de l’histoire?

A ce moment même, sonne  la récréation, et tous les élèves sortent de la salle.

Au retour de la pause, Trump invite une fois de plus les enfants à lui poser des questions et le petit Joey lui dit alors: – M’sieur l’président j’ai 5 questions:

1.Trouvez vous normal  d’avoir  gagner les élections, alors que vous avez moins de voix  que votre adversaire?

  1. Pourquoi insistez-vous autant à vouloir cacher vos liens avec la Russie?

3.Ne croyez-vous pas que la bombe d’Hiroshima fut la plus grande attaque terroriste de l’histoire?

  1. Pourquoi la récré  a-t-elle sonné  20 minutes plus tôt?

5.Où est passé bob ?

 

– Lors d’un examen, le surveillant précise qu’il reste cinq minutes et que tout élève qui continuerait à écrire après la fin de l’épreuve verrait sa copie refusée.

Les cinq minutes sont passées et tous les candidats rendent leur copie… sauf un qui continue à écrire.

Le professeur l’interpelle

Donnez-moi cette copie immédiatement sinon je serai obligé de…

Le candidat continue tranquillement son travail en répondant :

Vous savez qui je suis !

Donnez-moi cette copie ou…

Imperturbable, l’élève termine son travail :

Vous n’avez vraiment aucune idée de qui je suis ?

Non, aucune idée… et cela ne m’impressionne pas. Votre copie ne sera pas ramassée !

Sur ce le professeur entreprend un demi-tour…

Alors le gars dit : « Bien ! », bouscule le surveillant, glisse sa copie au milieu de la pile des autres copies et quitte la salle d’examen en courant…

 

-On procède à la traditionnelle photo de classe. La semaine suivante, l’enseignante essaie évidemment de persuader les enfants d’en acheter une chacun :

 » Pensez un peu à l’avenir. Vous serez bien content dans quelques années, quand vous serez grands, de vous dire en regardant la photo :

- « Tiens, là c’est Julie, elle est médecin maintenant ». Ou encore :

- « là c’est Kévin, il est ingénieur » 

- « là, c’est Amélie elle est manucure »

A ce moment là, une petite voix se fait entendre du fond de la classe :

- « Et là, c’est la maîtresse, Mme Planchon, elle est morte. »

 

– De quelle école suis-je ?C’est un touriste qui se promène dans la baie du Mont St Michel et qui aperçoit un troupeau de moutons curieux, il s’approche du troupeau et demande au berger.

– Si je vous dis combien vous avez de moutons, vous m’en donnez un ?

– Allez y, dites toujours !

Le touriste multiplie le nombre de pattes par le nombre de têtes et divise le tout par le nombre d’oreilles en tenant compte du coefficient de maladie de l’oreille chez le mouton adulte de moins de 50 ans en Europe de l’Ouest. Puis il déclare :

– Vous avez 124 moutons !

Le berger, étonné, lui dit d’en choisir un car il a effectivement trouvé le nombre exact de moutons. Le touriste en choisit un et le berger lui dit :

– Si je vous dis ce que vous faites dans la vie, vous me rendez ma bête ?

– Allez-y dit le touriste.

– Vous avez fait l’ENA et vous êtes aujourd’hui un haut fonctionnaire !

– Effectivement ! Mais comment avez-vous deviné ?

C’est facile : le mouton que vous avez choisi, c’est mon chien…

 

Un riche industriel s’adresse à un ami ministre en ces termes :

– Mon fils me désespère. Il n’a pas terminé ses études, il ne cherche même pas de travail, il passe tout son temps à boire et à rigoler avec ses copains. Ne pourrais-tu pas lui trouver un boulot dans ton ministère?
– Aucun problème, répond le ministre. Je le nommerai adjoint de mon chef de cabinet, avec un traitement de 7.900 euros par mois.
– Non, non. Ce n’est pas cela que je veux. Il faut qu’il comprenne qu’il faut travailler dans la vie et lui inculquer la valeur de l’argent.
– Ah? Bon. Je le ferai chargé de mission en chef, à 6.500 euros par mois.
– Non, c’est encore trop. Il doit se rendre compte qu’il faut mériter son salaire.
– Euh… chargé de mission alors? 3.900 euros par mois?
– Toujours trop. Ce qu’il lui faudrait, c’est une place de fonctionnaire tout en bas de la hiérarchie, payé dans  les 1.500 € par mois comme enseignant par exemple.
– Alors là hélas, je ne peux rien faire pour toi.
– Et pourquoi ?
– Pour ce genre de poste, il faut  un diplôme  minimum bac +5 et réussir un concours assez difficile.

Jésus enseigne en 2017

En voyant la foule de gens, Jésus alla sur la montagne.
Lorsqu’il fut assis, les douze apôtres  vinrent à lui.
Il leva les yeux sur ses disciples et dit :
-Bienheureux les pauvres en esprit car le royaume des cieux leur appartient.
-Bienheureux ceux qui souffrent car ils seront consolés.. Bienheureux les doux car ils posséderont la terre…

Quand Jésus eut terminé, Simon-Pierre dit : – Il fallait écrire ?
Puis André demanda : – Est-ce qu’on doit apprendre tout ça ?
Et Jacques : – Il faut le savoir par cœur ?
Philippe ajouta : – C’est trop dur !
Jean dit : – J’ai pas de feuille !
Et Thomas ajouta : – Moi, j’ai plus d’encre dans mon stylo !
Inquiet, Barthélemy demanda : – Y aura une interro ?
Et Marc interrogea : – Comment ça s’écrit « bienheureux » ?
Matthieu se leva, quitta la montagne sans attendre en disant : – Je peux aller aux toilettes ?
Simon précisa : – Ça va sonner.
Et Judas dit enfin : – Vous avez dit quoi après  »pauvres » ?

Alors, un Grand Prêtre du Temple s’approcha de Jésus et dit :
Quelle était ta problématique de départ ?
Quels étaient tes objectifs transversaux ?
À quelle compétence faisais-tu appel ?
Pourquoi ne pas avoir mis les apôtres en activité de groupe ?
Pourquoi cette pédagogie frontale ? Était-elle la plus appropriée ?
Alors, Jésus s’assit et pleura.

contact: pierrepuddu@hotmail.fr

Laisser un commentaire